Se mettre au tricot : quels sont les essentiels dont vous avez besoin ?

Le tricot, c’est l’art d’accrocher des mailles. À l’aide d’un seul fil, en le passant à travers des boucles simples ou complexes, vous pouvez confectionner des étoffes. Technique ancestrale utilisée pour créer du linge, s’y mettre demande quelques indispensables à avoir. Quels sont-ils ?

Les aiguilles à tricoter

Le tricot est une méthode qui utilise des aiguilles. Il s’agit donc d’un accessoire dont vous ne pouvez pas vous passer si vous désirez confectionner de jolis vêtements. Les aiguilles à tricoter ne sont pas d’un type et d’une forme standard. Comme sur https://www.laines-cheval-blanc.com, vous pourrez en trouver de diverses formes, tailles et matériaux.

Il vous revient de choisir celles qui vous conviennent le plus, avec lesquelles vous vous sentez à l’aise. Les différentes tailles sont déterminées par le diamètre des aiguilles. Ce dernier varie entre 2 et 20 mm. Pour un début, il est conseillé de choisir des aiguilles intermédiaires. Elles ont entre 4 et 7 mm de diamètre.

Les pelotes de laine

Avec les aiguilles, elles font partie des indispensables du tricot. Là aussi, vous avez diverses possibilités pour faire votre choix. Les critères de choix prendront principalement en compte ce que vous comptez confectionner. Concernant les matières des pelotes, il y en a énormément. Vous avez le choix entre le coton, l’acrylique, le cachemire et plusieurs autres.

En outre, les couleurs aussi sont importantes. Pour vous lancer, il est conseillé de prendre des pelotes de couleurs différentes. Privilégiez cependant celles aux couleurs unies et claires. Elles offrent des résultats visuels plus harmonieux et vous permettent de voir clairement ce que vous faites. Avec de la maîtrise, vous pourrez tricoter n’importe quelle pelote de laine très simplement.

Le crochet

Le crochet est un accessoire de tricot qui sert à faire passer le fil à travers les mailles lorsque vous avez du mal avec les aiguilles. Il est donc particulièrement utile lorsque vous arrivez à la fin de votre ouvrage et que vous avez une marge de manœuvre de plus en plus étroite. Certaines personnes, qui sont plus à l’aise avec, n’utilisent que le crochet. Avec le temps, vous découvrirez si c’est aussi votre cas.

Les anneaux marqueurs

Le nombre de mailles augmente avec la complexité de votre ouvrage. Plus il est gros, plus vous aurez de mailles. Durant la conception, vous serez obligé à certains moments de marquer des mailles qui serviront de repère. Pour ne pas avoir à compter du début, il vous suffit de placer des anneaux marqueurs au fur et à mesure. Ces petits anneaux en métal ou en bois seront comme des balises pour vos ouvrages.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *